La Boxe amateur

yvagopwfgrmvfvk9fjci

La boxe amateur diffère de la boxe professionnelle sur plusieurs aspects. Elle met en avant la technique et la tactique dans un combat, permettant d’engranger des points. Chaque coup porté et réussi est pris en compte.

Cette pratique permet notamment d’accéder aux Jeux olympiques, où la boxe amateur y est présente depuis 1904. Depuis 2012, cette pratique davantage sécurisée que la boxe professionnelle, autorise aux boxeurs de la catégorie « Seniors Hommes » boxant en 3 X 3 min le non-port du casque de protection. En revanche, pour toutes les autres catégories d’âges et de poids le port du casque de protection est obligatoire.

La boxe amateur en France a vécu de très beaux moments sportifs, avec notamment, lors des Jeux olympiques de Sydney 2000, la victoire et la médaille d’or remportée par Brahim Asloum. Trois autres boxeurs français ont remporté ce titre olympique : Paul Fritsch (57 kg) en 1920, Jean Despeaux (75 kg) et Roger Michelot (81 kg) en 1936 et Tony Yoka (+ 91 kgs) en 2016.

Les grandes figures de la boxe amateur en France sont les suivantes : Jérôme Thomas, Alexis Vastine, Daouda Sow, Khedafi Djelkhir, Sarah Ourahmoune, Estelle Mossely et Tony Yoka.

COMMISSION NATIONALE DE BOXE AMATEUR

La CNBA, présidée par Mr. Toni Salvatore, supervise l’organisation de la boxe amateur sur le territoire français ainsi que l’organisation des championnats de France de boxe.

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.